Sommaire

Présentation de l'établissementConditions d'admissionsMissions - enjeuxAccompagnement, moyens, organisationCadre de vieRelations avec les familles Section "autisme"


La scolarisation en EMS ► Plus d'infos

Capacité d'accueil

 

57 places en internat et 1/2 pension ( + 4 places à compter de février 2014 + 6 places à compter de janvier 2015 en accueil de jour *)

 

Secteur d'intervention

 

Creuse en priorité

 

 

Population accueillie

 

Enfants, adolescents, jeunes adultes, garçons et filles de 6 à 20 ans

 

Présentation

L'institut médico-éducatif de Grancher se situe sur la colline du même nom, proche du centre ville de Guéret.
L'IME a l'avantage de se situer dans et hors la ville, offrant à la fois un environnement extrêmement calme tout en étant à proximité de toutes les infrastructures utiles à l'intégration sociale, scolaire et professionnelle des jeunes accueillis.

L'établissement apporte une aide éducative, pédagogique et thérapeutique aux enfants, adolescents et jeunes adultes présentant une déficience intellectuelle moyenne, sévère ou profonde (éventuellement doublée de troubles envahissants du développement ou autistiques), en adaptant la scolarité et la formation pré-professionnelle  et en s'inscrivant dans un processus d'intégration et de socialisation.


Aperu Grancher

* Suite à l'arrêté de l'ARS du 28 janvier 2014, l'APAJH "est autorisée à créer 10 places d'institut médico-éducatif en accueil de jour pour enfants polyhandicapés [...] portant ainsi la capacité totale de la structure à 67 places à l'issue de l'installation de la totalité des places".


Admission

Un entretien d'accueil avec le jeune et sa famille est un préalable indispensable à l'admission.

L'admission est prononcée par le directeur, après orientation par la Commission pour les droits et l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH), dans la limite des places disponibles, et après présentation à la famille et à l'enfant de l'établissement, de son fonctionnement et du projet institutionnel.

Le mode d'accueil est diversifié (internat, internat séquentiel, demi-pension...).

Les admissions et sorties peuvent se faire à tout moment de l'année après étude du dossier par la CDAPH à la demande des parents, du jeune adulte, de l'établissement.

Les jeunes ayant atteint l'âge limite d'agrément (20 ans), peuvent être maintenus dans l'institution en attente d'une place disponible en établissement pour adultes.


Missions - enjeux

Globalement, il s'agit de mener à bien le projet éducatif, pédagogique et thérapeutique individualisé par une prise en charge diversifiée, déterminée dans le cadre de l'analyse de situation,

– en favorisant une autonomie maximale,
– en permettant à l'enfant de s'assumer le plus possible,
– en réduisant les éventuels problèmes de langage, de communication, difficultés motrices et troubles psychologiques,
– en développant les acquisitions scolaires : participer au monde du travail, des loisirs,
– en offrant un cadre de vie adapté,
– en entretenant une collaboration active avec les parents,
– en assurant le bien-être physique et psychique.

Les méthodes et outils que nous mettons en œuvre sont le fruit d'une réflexion constante. L'enjeu : s'adapter le plus précisément possible aux besoins des enfants, adolescents et jeunes adultes accueillis.

Ces méthodes ne se veulent en aucun cas, uniques, exclusives ou partisanes, elles ont le souci du respect de la personne et sont constamment soumises à évaluation.


Accompagnement, moyens, organisation.

L'accompagnement est à la fois pédagogique et thérapeutique. Pluridisciplinaire, il est assuré par les professionnels suivants : éducateurs spécialisés, moniteurs-éducateurs, moniteurs d'ateliers, enseignants spécialisés, médecin généraliste, médecin pédopsychiatre, infirmière, aide-soignante, psychologue, psychanalyste, orthophoniste, rééducatrice en psychomotricité, assistante sociale.

15 personnes des services logistiques apportent leur collaboration.

Au total, 56 personnes concourent à la réalisation du projet d'établissement.

Le projet individuel 

Il permet de déterminer les moyens à mettre en œuvre pour aider l'enfant à parvenir au maximum de ses possibilités afin qu'il accède à la meilleure insertion sociale possible.

Mener à bien chaque projet, obtenir que chaque enfant progresse nécessite que soient privilégiées

– une étroite collaboration entre les différents membres du personnel d'une part,

– et des relations avec la famille de l'autre.

Ceci coucourt à assurer une cohérence pédagogique, éducative et thérapeutique, base du projet individuel.

Le temps d'externat

Une unité d'enseignement (UE), un pôle éducatif et des ateliers permettent d'organiser l'accompagnement pédagogique, éducatif et pré-professionnel des jeunes pendant le temps d'externat.
3 groupes à vocation pédagogique (IMP), éducative (IME), et pré-professionnel (IMpro) sont encadrés par 7 enseignants spécialisés (1 éducateur spécialisé, 3 monitrices-éducatrices, 3 moniteurs d'atelier et une conseillère en économie sociale et familiale). 

Les enfants et adolescents bénéficient d'un temps pédagogique, adapté à leur capacité d'acquisition. Ceci englobe l'apprentissage de la vie quotidienne, de la socialisation, les acquisitions culturelles etc. influant ainsi sur la vie relationnelle et la structuration de la personnalité des jeunes.

Le temps d'internat

3 bâtiments d'internat permettent d'organiser la vie des jeunes en dehors du temps scolaire suivant leur âge et leurs possibilités.

3 groupes sont encadrés par 13 moniteurs-éducateurs et éducateurs spécialisés. Ils assurent une prise en charge constante des enfants permettant de répondre à leurs besoins, développer leur autonomie, favoriser leur insertion sociale.

L'action thérapeutique

Elle incombe au médecin psychiatre, au psychanalyste, à la psychologue, à l'orthophoniste,et à la psychomotricienne.

Les soins

Deux infirmières et une aide-soignante assurent le suivi médical et l'éducation à la santé.


Cadre de vie

La conception architecturale de l'établissement permet l'accueil des enfants dans des lieux différents selon les moments de la journée et la nature des activités.

On trouve ainsi :

un bâtiment d'externat comprenant des espaces dédiés à des activités déterminées – salle multisensorielle, salle audiovisuelle, de psychomotricité, d'arts plastiques, d'activités éducatives, bassin de rééducation, gymnase... –

un bâtiment d'hébergement avec salle d'activités, coin cuisine, salon, salle à manger, studio...

un bâtiment administratif, de soins et de rééducation...

des ateliers, une serre,

une cuisine, un atelier d'entretien, des réserves...


Relations avec les familles

Les parents sont associés au projet élaboré pour et avec leur enfant.

Un référent est le lien privilégié entre la famille, l'enfant, l'institution et permet un meilleur accompagnement des familles.

Des réunions  sont organisées dans le cadre de l'accueil et de la présentation du projet annuel.

Des rencontres individuelles ont également lieu avec les professionnels de L' IME.

Enfin, une assistante sociale peut apporter une aide technique aux familles.


Section "autisme"

Les enfants orientés à l'IME ont été préalablement diagnostiqués comme ayant des troubles autistiques et présentant une déficience intellectuelle moyenne, sévère ou profonde.

Accueil et accompagnement des enfants souffrant de troubles autistiques

Dans le souci de mieux répondre aux besoins actuels, l'IME de Grancher met en place un programme d'accompagnement au sein de sa structure pour l'accueil et la prise en charge de 6 enfants ayant des troubles autistiques, en demi-pension ou en internat en fonction du projet individuel établi en accord avec la famille.

Les jeunes atteints de troubles autistiques sont accueillis avec les autres enfants de l'IME dans les activités scolaires et éducatives.

Objectifs

Selon les objectifs du projet personnalisé, un travail d'accompagnement et de prise en charge adaptée à son handicap peut être proposé, avec pour objectifs :

- La recherche du bien-être et l'épanouissement,
- Le développement et la construction de la personnalité,
- Le développement et le maintien des capacités motrices,
- Le développement des capacités de compréhension et d'expression verbale et / ou non verbale,
- Le développement des capacités de communication et des alternatives aux troubles de la communication,
- Le développement ou le maintien des capacités intellectuelles,
- Le développement des capacités relationnelles et de la socialisation,
- La recherche et le développement d'une autonomie maximale.

La présence d'un enfant handicapé n'est pas sans répercussion sur la vie familiale. Un accompagnement doit pouvoir être proposé aux familles qui en ressentent le besoin.
De même, l'implication des parents à l'élaboration et à la mise en œuvre du projet personnalisé est essentielle pour l'épanouissement de l'enfant, la cohérence et la continuité de l'action au domicile et dans l'établissement. Le travail avec les familles doit permettre la création de liens, le partage d'informations, l'échange autour du jeune.

Moyens

La mise en œuvre du projet personnalisé sera réalisée dans le respect du rythme de l'enfant, en petits groupes et le plus souvent en co-animation.

Aux moyens classiquement utilisés au sein de l'IME, (un bassin de rééducation, une salle audiovisuelle) s'ajoutent des moyens complémentaires :

- Une salle de psychomotricité, une salle multisensorielle,
- Des ateliers de médiation animale,
- Des ateliers de communication s'inspirant des méthodes d'éducation structurée,
- Un renforcement de l'équipe pluridisciplinaire...

Haut de page